25-28 février 2017Belgique. Mise en cause par le N-VA du centre pour l'égalité des chances Unia.

 

Le 25, Zuhal Demir (N-VA, nationaliste flamand), secrétaire d’État fédérale à l’Égalité des chances, met en cause l’efficience du Centre interfédéral pour l’égalité des chances Unia qui dépend de ses services.

Le 26, la ministre flamande de l’Égalité des chances et de l’Intégration Liesbeth Homans (N-VA) dénonce à son tour l’absence de neutralité d’Unia qui ne défend selon elle que des personnes « allochtones ». Ces prises de position suscitent de vives réactions les jours suivants, tandis que les administrateurs N-VA d’Unia réclament la régionalisation de l’organisme, dénonçant l’attitude de leurs collègues francophones.

Le 28, l’organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l’Europe défend le caractère interfédéral d’Unia qui « assure l’accessibilité de services relevant de sa compétence à tout individu dans le pays, quelle que soit la législation qui lui est applicable, au moyen d’un point de contact central ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-28 février 2017 - Belgique. Mise en cause par le N-VA du centre pour l'égalité des chances Unia. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-28-fevrier-2017-mise-en-cause-par-le-n-va-du-centre-pour-l-egalite-des-chances-unia/