25-27 janvier 2017France. Révélations relatives à l'emploi de Penelope Fillon comme assistante parlementaire.

 

Le 25, Le Canard enchaîné révèle que Penelope Fillon, épouse du candidat de la droite à l’élection présidentielle François Fillon (LR), a été employée comme assistante parlementaire par son mari, entre 1998 et 2002, puis en 2012, ainsi que par le suppléant de celui-ci Marc Joulaud, entre 2002 et 2007, pour une somme totale d’environ 500 000 euros. L’hebdomadaire met en doute la réalité de cette activité. Le Canard révèle aussi que Penelope Fillon a perçu 100 000 euros, en 2012 et 2013, comme conseillère littéraire de La Revue des Deux Mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière, un ami de François Fillon, pour des travaux dont l’importance reste à confirmer. Le parquet national financier (PNF) ouvre aussitôt une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits. Lors de la campagne des primaires de la droite, François Fillon s’était prévalu de son « honnêteté » face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé qui sont, ou ont été, impliqués dans des procédures judiciaires.

Le 26, François Fillon déclare que seule une mise en examen le ferait renoncer à sa candidature à l’élection présidentielle.

Le 27, Alain Juppé, battu par François Fillon lors de la primaire de la droite, exclut de constituer un recours en cas de retrait de celui-ci.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-27 janvier 2017 - France. Révélations relatives à l'emploi de Penelope Fillon comme assistante parlementaire. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-27-janvier-2017-revelations-relatives-a-l-emploi-de-penelope-fillon-comme-assistante-parlementaire/