24 novembre 2013Honduras. Élection de Juan Orlando Hernández à la présidence

 

Candidat du Parti national (droite) au pouvoir, le président du Congrès national Juan Orlando Hernández remporte l'élection présidentielle, avec 36,8 p. 100 des suffrages. Il devance Xiomara Castro, candidate du parti Liberté et Refondation (gauche) et épouse de l'ancien président Manuel Zelaya renversé par l'armée en juin 2009, qui obtient 28,8 p. 100 des voix. Viennent ensuite Mauricio Villeda, candidat du Parti libéral (droite), qui recueille 20,3 p. 100 des suffrages, et Salvador Nasralla, candidat du Parti anticorruption, qui en obtient 13,5 p. 100. Le président sortant Porfirio Lobo ne pouvait pas se représenter. L'opposition de gauche ainsi que de nombreux observateurs internationaux dénoncent des fraudes. À l'issue des élections législatives qui se déroulent le même jour, les formations traditionnelles subissent un important revers: le Parti national obtient 47 sièges sur 128 et le Parti libéral 26. Liberté et Refondation et le Parti anticorruption font leur entrée au Parlement avec, respectivement, 39 et 13 élus. Le taux de participation est de 61 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 novembre 2013 - Honduras. Élection de Juan Orlando Hernández à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-novembre-2013-election-de-juan-orlando-hernandez-a-la-presidence/