24 novembre 1999Niger. Élection de Tanja Mamadou à la présidence

 

Tanja Mamadou, colonel à la retraite, remporte le second tour de l'élection présidentielle, avec 59,9 p. 100 des suffrages. Il était opposé au président de l'Assemblée nationale, Mahamadou Issoufou. Lors des élections législatives qui se tiennent le même jour, le parti du nouveau président, le Mouvement national pour la société de développement – 38 sièges sur 83 –, allié à la Convention démocratique et sociale de l'ancien président Mahamane Ousmane – 17 sièges –, obtient la majorité absolue. Le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme de Mahamadou Issoufou a 16 élus. Ce scrutin doit permettre à la junte, dirigée par le commandant Daouda Mallam Wanké, au pouvoir depuis l'assassinat, en avril, du président Ibrahim Baré Maïnassara, de céder la place à un gouvernement civil avant la fin de l'année.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 novembre 1999 - Niger. Élection de Tanja Mamadou à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-novembre-1999-election-de-tanja-mamadou-a-la-presidence/