24 juillet - 10 août 2000Inde. Flambée de violence au Cachemire

 

Le 24, le mouvement islamiste armé cachemiri Hezb-ul-Mujahidin proclame un cessez-le-feu unilatéral. Son chef, Syed Salahudeen, dirige le Conseil du Djihad, qui regroupe l'ensemble des mouvements indépendantistes cachemiris.

Le 28, le gouvernement lance aux Cachemiris une offre de négociations.

Les 1er et 2 août, une centaine de personnes, pour la plupart hindoues, sont tuées au Cachemire par des indépendantistes islamistes radicaux qui recrutent leurs combattants principalement à l'étranger et qui sont hostiles à l'initiative du Hezb-ul-Mujahidin.

Le 8, ce dernier annonce la rupture du cessez-le-feu en raison du refus des autorités d'ouvrir des négociations inconditionnelles auxquelles le Pakistan prendrait part. New Delhi accuse Islamabad de manipulation.

Le 10, le Hezb-ul-Mujahidin revendique un attentat meurtrier perpétré à Srinagar, capitale du Cachemire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 juillet - 10 août 2000 - Inde. Flambée de violence au Cachemire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-juillet-10-aout-2000-flambee-de-violence-au-cachemire/