24-31 mars 1991Bénin. Élection de Nicéphore Soglo à la présidence

 

Le 24, Nicéphore Soglo, Premier ministre depuis mars 1990, remporte le second tour de l'élection présidentielle en obtenant 67,73 p. 100 des suffrages exprimés, contre 32,27 p. 100 au président de la République sortant, Mathieu Kérékou, au pouvoir depuis son coup d'État d'octobre 1972. Cette première élection présidentielle démocratique au Bénin est assombrie par des violences ethniques entre le Nord et le Sud, qui font deux morts et une quinzaine de blessés : Mathieu Kérékou conserve une large popularité dans le nord du pays où il est né, tandis que le sud soutient Nicéphore Soglo.

Le 31, le Haut Conseil de la République (H.C.R.) annonce que le président Kérékou bénéficiera de l'immunité pour ses années passées au pouvoir. Il est considéré par les défenseurs des droits de l'homme comme responsable de l'emprisonnement et de la torture de centaines d'opposants.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-31 mars 1991 - Bénin. Élection de Nicéphore Soglo à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-31-mars-1991-election-de-nicephore-soglo-a-la-presidence/