24-31 mai 2006Timor oriental. Troubles armés

 

Le 24, à la suite d'affrontements meurtriers entre mutins et soldats loyalistes, les autorités font appel à l'aide internationale afin de rétablir l'ordre public. En mars, le gouvernement avait limogé quelque six cents gendarmes qui étaient en grève pour protester contre des retards de solde. En avril, une manifestation de soutien aux soldats limogés a dégénéré. Depuis lors, les violences se sont multipliées, sur fond de luttes politiques en vue de la succession du président Xanana Gusmao.

Le 25, des troupes australiennes, néo-zélandaises et malaises commencent à se déployer dans le pays. Elles seront suivies d'un contingent de gendarmes portugais.

Le 31, un calme précaire revient à Dili après la décision de Xanana Gusmao de limoger les ministres de l'Intérieur et de la Défense et de prendre le contrôle direct de l'armée, tout en appelant à la réconciliation nationale. Les mutins dirigés par le commandant Alfredo Reinado continuent toutefois d'exiger le départ du Premier ministre, Mari Alkatiri.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-31 mai 2006 - Timor oriental. Troubles armés », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-31-mai-2006-troubles-armes/