24-26 avril 1983Autriche. Élections législatives et démission du gouvernement Kreisky

 

Le 24, les Autrichiens renouvellent les 183 sièges de leur Parlement. Le Parti socialiste (S.P.Oe.), s'il reste la première force politique du pays, perd la majorité absolue en n'obtenant que 47,80 p. 100 des voix (contre 51,03 p. 100 en 1979) et 90 sièges (— 5). Le Parti populiste obtient 43,21 p. 100 des voix (+ 1,35 p. 100) et 81 sièges (+ 4), le Parti libéral 4,97 p. 100 (— 1,09 p. 100) et 12 sièges (+ 1). Immédiatement, le chancelier Bruno Kreisky, au pouvoir depuis 1971 et âgé de soixante-douze ans, annonce qu'il renonce à former un gouvernement de coalition tout en restant président du S.P.Oe.

Le 25, le Parti socialiste désigne Fred Sinowatz, vice-chancelier sortant, comme candidat à la Chancellerie.

Le 26, le gouvernement socialiste démissionne officiellement tandis que s'engagent les tractations pour former une coalition.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-26 avril 1983 - Autriche. Élections législatives et démission du gouvernement Kreisky », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-26-avril-1983-elections-legislatives-et-demission-du-gouvernement-kreisky/