24-25 mai 1982Iran – Irak. Importante victoire iranienne dans la guerre du Golfe

 

Le 24, Radio-Téhéran annonce la reconquête, par les troupes iraniennes, de Khorramchar, dernière ville importante encore occupée par les Irakiens au Khouzistan.

Le contrôle du port de Khorramchar détermine la souveraineté sur l'estuaire du Chatt el-Arab, qui a été la cause première de la guerre entre Bagdad et Téhéran. Désormais, les Iraniens contrôlent presque toute la province pétrolière du Khouzistan. Les Irakiens ne conservent plus que quelques agglomérations frontalières, dans l'ouest de l'Iran, transformées en places fortes.

Le 25, l'hodjatoleslam Rafsandjani, président du Parlement iranien et membre du Conseil supérieur de défense, déclare que l'Iran n'a « aucune visée sur l'Irak ou un autre territoire arabe ». Mais il met en garde les États du Golfe, la Jordanie et l'Égypte, qui ont pris parti pour Bagdad contre toute intervention directe dans le conflit. Les membres du Front de la fermeté (Algérie, Libye, Syrie, Sud-Yémen et O.L.P.), qui soutiennent Téhéran, rejettent également « toutes les tentatives visant à l'extension de la guerre ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-25 mai 1982 - Iran – Irak. Importante victoire iranienne dans la guerre du Golfe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-25-mai-1982-iran-irak-importante-victoire-iranienne-dans-la-guerre-du-golfe/