24-25 juin 1994Union européenne. Sommet de Corfou

 

Le 24, les Douze signent avec le président russe Boris Eltsine un accord de partenariat, tout comme ils l'avaient fait avec l'Ukraine, le 14, à Luxembourg. Cet accord, qui définit les relations commerciales entre les parties et prévoit la poursuite du programme d'aide financière et technique accordée par l'Europe à la Russie, reste de portée assez modeste.

Les 24 et 25, le sommet européen de Corfou est principalement consacré à la désignation du successeur de Jacques Delors à la présidence de la Commission de Bruxelles. Le Premier ministre belge Jean-Luc Dehaene s'impose devant ses concurrents, le Premier ministre néerlandais sortant Ruud Lubbers et le commissaire européen britannique Leon Brittan, mais il se heurte finalement au veto britannique. L'élection du président de la Commission est repoussée au 15 juillet. Le second dossier à l'ordre du jour du sommet est la mise en œuvre du Livre blanc sur la croissance, la compétitivité et l'emploi dont les Douze ont approuvé les principes en décembre 1993, à Bruxelles. Le contenu en est considérablement réduit par rapport au programme initial. Onze grands projets d'infrastructure dans le domaine des transports transeuropéens, dont le calendrier de réalisation et le plan de financement doivent être précisés lors du sommet d'Essen en décembre, sont retenus. Enfin, les Douze décident d'accorder une aide de 500 millions d'écus à l'Ukraine pour l'aider à fermer la centrale nucléaire de Tchernobyl, théâtre d'un grave accident en avril 1986.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-25 juin 1994 - Union européenne. Sommet de Corfou », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-25-juin-1994-sommet-de-corfou/