24-25 juin 1985France. Visite du président François Mitterrand dans le Languedoc-Roussillon

 

Le 24, François Mitterrand arrive à Nîmes, première étape de sa visite officielle en Languedoc-Roussillon. Accueilli avec courtoisie dans les villes de l'opposition, le chef de l'État est à plusieurs reprises confronté à des manifestations d'hostilité, organisées par la C.G.T. À Alès, municipalité communiste, par exemple, les cégétistes, aux cris de « Mitterrand trahison », se heurtent violemment à des militants socialistes.

Le 25, François Mitterrand achève à Carcassonne sa visite en prononçant un important discours politique. Il stigmatise l'attitude des dirigeants communistes qui « se sont enfuis dès qu'il s'est agi d'affronter le peuple de France » et lance un nouvel appel au rassemblement « autour de la modernisation du pays ». Se plaçant implicitement dans la perspective d'une éventuelle cohabitation avec une nouvelle majorité à l'issue des élections de 1986, le chef de l'État déclare : « Il ne faut rejeter personne. Il faut savoir dominer le combat de la démocratie. »

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-25 juin 1985 - France. Visite du président François Mitterrand dans le Languedoc-Roussillon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-25-juin-1985-visite-du-president-francois-mitterrand-dans-le-languedoc-roussillon/