23 septembre – 26 octobre 2017Nouvelle-Zélande. Élections législatives.

 

Le 23 septembre, le Parti national (conservateur) du Premier ministre Bill English, porté par de bons résultats économiques, arrive largement en tête à l’issue des élections législatives, malgré un léger repli, avec 44,5 p. 100 des suffrages et 56 sièges sur 120. Le Parti travailliste de Jacinda Ardern progresse fortement avec 36,9 p. 100 des voix et 46 élus. Avec 7,2 p. 100 des suffrages et 9 députés, le parti Nouvelle-Zélande d’abord (populiste) de Winston Peters se trouve en position, en dépit d’un léger recul, d’aider l’un ou l’autre des deux précédents partis à former une coalition majoritaire. Les Verts de James Shaw enregistrent un revers avec 6,3 p. 100 des voix et 8 sièges. Le taux de participation est de 79,8 p. 100.

Le 26 octobre, Jacinda Ardern est investie au poste de Premier ministre à la suite de la conclusion d’un accord de gouvernement entre le Parti travailliste et le parti Nouvelle-Zélande d’abord. Winston Peters est quant à lui nommé vice-Premier ministre. Le gouvernement dispose d’une majorité parlementaire grâce au soutien des Verts.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23 septembre – 26 octobre 2017 - Nouvelle-Zélande. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-septembre-2017-elections-legislatives/