23 mars 2021Israël. Élections législatives.

 

Les quatrièmes élections législatives anticipées depuis avril 2019 ne permettent à aucun bloc de dégager une majorité. Le Likoud (droite) du Premier ministre Benyamin Nétanyahou reste le premier parti représenté à la Knesset, malgré un recul, avec 24,2 % des suffrages et 30 sièges sur 120. Le parti Yesh Atid (centre) de Yaïr Lapid progresse avec 13,9 % des voix et 17 élus. Le Shas (ultraorthodoxe) d’Aryé Dery se maintient avec 7,2 % des suffrages et 9 députés. La formation Bleu Blanc (centre) de Benny Gantz subit une déroute avec 6,6 % des voix et 8 sièges. Yamina (droite), le Parti travailliste (centre gauche), Israel Beitenou (droite) et Judaïsme unifié de la Torah (ultraorthodoxe) obtiennent chacun 7 élus ; le Parti sioniste religieux (extrême droite), la Liste unifiée (arabe, gauche), Nouvel Espoir (centre droit) et Meretz (gauche) chacun 6 députés. La Liste arabe unie a 4 sièges. Le taux de participation, en baisse, est de 67,4 %.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23 mars 2021 - Israël. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-mars-2021-elections-legislatives/