22 novembre 2020Burkina Faso. Élections générales.

 

Le président Roch Marc Christian Kaboré, candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), est réélu dès le premier tour avec 57,9 p. 100 des suffrages. Il était notamment opposé à Eddie Komboïgo, candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) – la formation de l’ancien président Blaise Compaoré –, qui recueille 15,5 p. 100 des voix, et au chef de l’opposition Zéphirin Diabré, candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), qui obtient 12,5 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 50,8 p. 100. Un cinquième du territoire était exclu du scrutin en raison des violences djihadistes qui s’y déroulent régulièrement. Depuis cinq ans, celles-ci ont fait plus de mille six cents morts et entraîné le déplacement d’environ un million de personnes. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, le MPP obtient 56 sièges sur 127, le CDP 20, Nouveau Temps pour la démocratie, membre de la majorité présidentielle, 13 et l’UCP 12.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22 novembre 2020 - Burkina Faso. Élections générales. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-novembre-2020-elections-generales/