22-29 novembre 2017Bosnie-Herzégovine. Condamnation du Serbe Ratko Mladić par le TPIY.

 

Le 22, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye condamne à la prison à vie, au terme de cinq ans de procès, l’ancien général Ratko Mladić, commandant en chef de l’armée de la République serbe de Bosnie durant la guerre de Bosnie (1992-1995), qui est reconnu coupable de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, notamment pour son rôle dans les massacres de plus de huit mille musulmans bosniaques à Srebrenica en juillet 1995, pour le siège de Sarajevo, pour la prise d’otages de casques bleus de l’ONU et plus généralement pour sa politique d’épuration ethnique en Bosnie. Il s’agit du dernier jugement rendu en première instance par le TPIY. Institué en mai 1993 par le Conseil de sécurité de l’ONU, le TPIY a dressé cent soixante et un actes d’accusation et procédé à quatre-vingt-trois condamnations.

Ratko Mladić, 2017

Ratko Mladić, 2017

photographie

Après que le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie vient de le condamner pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, le 22 novembre 2017 à La Haye, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladić commente le verdict avec ses avocats.  

Crédits : Michel Porro/ Getty Images

Afficher

Le 29, lors de l’énoncé de son jugement en appel devant le TPIY, le Croate Slobodan Praljak, ancien commandant des forces croates en Bosnie condamné à vingt ans de prison pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, se donne la mort en absorbant le contenu d’une fiole de poison.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-29 novembre 2017 - Bosnie-Herzégovine. Condamnation du Serbe Ratko Mladić par le TPIY. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-29-novembre-2017-condamnation-du-serbe-ratko-mladic-par-le-tpiy/