22-29 août 2015Liban. Mouvement de protestation.

 

Les 22 et 23, des affrontements qui opposent plus de dix mille personnes, lesquelles protestent contre l’incurie du gouvernement, aux forces de l’ordre font des dizaines de blessés. Les manifestants – auxquels se mêlent des casseurs – répondent à l’appel du collectif citoyen « Vous puez », fondé en juillet à la suite de l’arrêt du ramassage des poubelles de la ville consécutif à la fermeture d’une décharge. Cette gêne s’ajoute aux fréquentes coupures d’eau et d’électricité qui frappent la capitale. Plus largement, le mouvement dénonce le blocage des institutions du pays fondées sur un système confessionnel, qui empêche l’élection du président depuis avril 2014, ainsi que le renouvellement du Parlement dont le mandat est arrivé à échéance en juin 2013.

Le 24, les autorités réagissent en érigeant un mur en béton autour des bureaux du Premier ministre Tammam Salam, cible des manifestations. Les coalitions sunnite du 14-Mars et chiite du 8-Mars dénoncent le mouvement de protestation.

Le 29, à Beyrouth, des dizaines de milliers de personnes manifestent dans le calme. Il s’agit du plus grand rassemblement organisé dans la capitale depuis la manifestation contre l’occupation syrienne, en mars 2005, à la suite de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Les manifestants réclament la démission du ministre de l’Environnement Mohammad Machnouk, le transfert de la collecte des ordures aux municipalités, la poursuite des responsables des violences du week-end précédent et la tenue d’élections législatives et présidentielle.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-29 août 2015 - Liban. Mouvement de protestation. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-29-aout-2015-mouvement-de-protestation/