22-23 octobre 1989Liban. Rejet par le général Aoun d'un document d'« entente nationale », adopté par les députés libanais

 

Le 22, les soixante-deux députés libanais réunis depuis le 30 septembre à Taef (Arabie Saoudite) acceptent sans beaucoup le modifier le document d'« entente nationale » proposé par le comité tripartite arabe (Algérie, Arabie Saoudite, Maroc). Rééquilibrant le système politique confessionnel au bénéfice des musulmans devenus majoritaires, le texte prévoit un calendrier de retrait des troupes syriennes. Ce point, qui a suscité le plus de réserves de la part des députés chrétiens, provoque l'hostilité croissante du général Michel Aoun, chef du gouvernement chrétien, qui rejette le chapitre de l'accord relatif à la présence syrienne, exigeant un retrait immédiat des troupes envoyées par Damas.

Le 23, des manifestations de soutien au général Aoun ont lieu à Beyrouth-Est.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-23 octobre 1989 - Liban. Rejet par le général Aoun d'un document d'« entente nationale », adopté par les députés libanais », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-23-octobre-1989-rejet-par-le-general-aoun-d-un-document-d-entente-nationale-adopte-par-les-deputes-libanais/