21 octobre 2007Turquie. Réformes institutionnelles

 

Le 21, les électeurs approuvent par référendum, à 69,1 p. 100 des suffrages, la réforme constitutionnelle du mode de scrutin présidentiel, qui vise à prévenir le type de blocage institutionnel qu'a connu le pays au printemps. La réforme prévoit l'élection du président de la République au suffrage universel direct – et non plus indirect –, pour un mandat de cinq ans – au lieu de sept ans –, renouvelable une fois. Le mandat des députés est réduit de cinq à quatre ans. Le Parti de la justice et du développement au pouvoir avait appelé à voter oui, tandis que l'opposition laïque du Parti républicain du peuple et l'extrême droite du Parti du mouvement national se prononçaient pour le non. Le taux d'abstention – 33 p. 100 – est élevé, malgré le caractère obligatoire du vote.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21 octobre 2007 - Turquie. Réformes institutionnelles », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-octobre-2007-reformes-institutionnelles/