21 août 1994Rwanda. Départ des soldats français de l'opération Turquoise

 

Le 21, à l'échéance du mandat confié à la France, en mai, par la résolution 929 du Conseil de sécurité de l'O.N.U., et à la demande insistante du Front patriotique rwandais, au pouvoir à Kigali depuis juillet, les derniers soldats français de l'opération Turquoise quittent la Zone humanitaire sûre (Z.H.S.) qu'ils avaient créée en juillet dans le quart sud-ouest du pays. Ils y sont progressivement remplacés par les 2 400 casques bleus africains de la Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda. L'exode massif de réfugiés vers le Zaïre, qui était redouté après le départ des Français, n'a pas lieu. Le nouveau gouvernement garantit temporairement la démilitarisation de la Z.H.S. et multiplie les démarches visant à convaincre les Rwandais réfugiés au Zaïre de regagner leur pays. De leur côté, les soldats des anciennes Forces armées rwandaises repliés au Zaïre ou dans la zone protégée empêchent les exilés de rentrer et incitent les réfugiés de la Z.H.S. à fuir le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21 août 1994 - Rwanda. Départ des soldats français de l'opération Turquoise », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-aout-1994-depart-des-soldats-francais-de-l-operation-turquoise/