21-28 novembre 1992Laos. Changements dans la continuité à la tête de l'État

 

Le 21, Kaysone Phomvihane meurt en laissant une situation de vide politique. Chef du Parti populaire révolutionnaire (P.P.R., communiste) depuis 1955, ancien chef militaire du Pathet Lao, il avait été nommé Premier ministre en 1975, avant d'être élu chef de l'État en 1991.

Le 25, le Parlement élit Nouhak Phoumsavan, président de l'Assemblée nationale, à la tête de l'État.

Le 28, le P.P.R. porte à sa direction Khamtai Sipandone, qui conserve ses fonctions de Premier ministre et apparaît comme le nouvel homme fort du pays.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  21-28 novembre 1992 - Laos. Changements dans la continuité à la tête de l'État », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-28-novembre-1992-changements-dans-la-continuite-a-la-tete-de-l-etat/