21-28 mars 2013France. Mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt

 

Le 21, le juge Jean-Michel Gentil, un des trois magistrats qui instruisent l'affaire Bettencourt au tribunal de Bordeaux, met en examen Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse sur la personne de Liliane Bettencourt. L'ancien président de la République est soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent de l'héritière du groupe L'Oréal afin de financer sa campagne présidentielle de 2007, alors que l'état de santé de la milliardaire altérait déjà sa capacité de jugement.

Le 22, de nombreux responsables de l'U.M.P. dénoncent cette mise en examen. L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Henri Guaino, député U.M.P. des Yvelines, déclare notamment: « Cette accusation grotesque déshonore la justice, salit la France, salit la République. »

Le 28, à l'issue de leurs investigations, les trois juges chargés de l'affaire Bettencourt transmettent au parquet de Bordeaux leurs dossiers. L'instruction de l'affaire est close.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-28 mars 2013 - France. Mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-28-mars-2013-mise-en-examen-de-nicolas-sarkozy-dans-l-affaire-bettencourt/