21-27 décembre 2017Pérou. Grâce accordée à l'ancien président Alberto Fujimori.

 

Le 21, le président Pedro Pablo Kuczynski échappe à une motion de destitution pour « incapacité morale » initiée par le parti Force populaire de Keiko Fujimori, qui recueille 79 voix sur 130 – 87 étaient nécessaires. Pedro Pablo Kuczynski est accusé d’avoir menti sur ses relations avec le groupe brésilien de BTP Odebrecht qui a reconnu avoir rétribué une entreprise de conseil financier appartenant au chef de l’État, alors que celui-ci était ministre.

Le 22, le ministre de l’Intérieur Carlos Basombrío annonce sa démission en raison des soupçons pesant sur le chef de l’État.

Le 24, le président Kuczynski accorde sa grâce, pour raison médicale, à l’ancien président Alberto Fujimori, père de la chef de l’opposition, condamné en avril 2009 à vingt-cinq ans de prison pour violations des droits de l’homme commis dans le cadre de la lutte contre la guérilla du Sentier lumineux dans les années 1990. Des milliers de personnes manifestent à Lima contre cette décision qu’ils dénoncent comme une contrepartie à l’abstention de certains députés de Force populaire lors du vote sur la destitution du chef de l’État.

Le 25, l’avocat d’Abimaël Guzmán, l’ancien chef du Sentier lumineux condamné à perpétuité, demande la grâce de son client.

Le 27, le ministre de la Culture Salvador del Solar, opposé à la grâce d’Alberto Fujimori, annonce à son tour sa démission.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-27 décembre 2017 - Pérou. Grâce accordée à l'ancien président Alberto Fujimori. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-27-decembre-2017-grace-accordee-a-l-ancien-president-alberto-fujimori/