21-24 mai 2003Algérie. Violent séisme

 

Le 21, un violent séisme de force 6,7 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre se situe à la hauteur de la ville de Thenia, frappe la région à l'est d'Alger ainsi que certains quartiers de la capitale, faisant plus de 2 200 morts et causant des dégâts considérables. Il s'agit du plus fort tremblement de terre survenu dans le pays depuis la destruction d'El-Asnam en octobre 1980. Des voix s'élèvent pour dénoncer le non-respect des règles d'urbanisme, la mauvaise qualité des constructions ainsi que la lenteur et l'insuffisance des secours.

Le 24, le président Abdelaziz Bouteflika, en visite dans les villes sinistrées, est pris à partie par la population, qui dénonce l'« incurie » du pouvoir.

Les jours suivants, de nouvelles secousses frappent encore la région.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-24 mai 2003 - Algérie. Violent séisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-24-mai-2003-violent-seisme/