21-23 mars 1998Vatican – Nigeria. Visite du pape Jean-Paul II au Nigeria

 

Le 21, le pape Jean-Paul II entame son treizième déplacement en Afrique et sa deuxième visite au Nigeria après celle qu'il avait effectuée en 1982. Le pays compte 45 p. 100 de chrétiens, dont la moitié de catholiques.

Le 22, le pape se rend à Onitsha, dans le Sud chrétien, pour béatifier le père Michael Tansi, mort en 1964, premier Africain de l'Ouest à être ainsi distingué. Appelant à cette occasion les Nigérians à la réconciliation nationale, il dénonce les « abus de pouvoir » – allusion à la répression menée contre l'opposition et à l'autoritarisme du régime du général Sani Abacha. Avant l'élection présidentielle prévue en août, Jean-Paul II rappelle au chef de l'État sa promesse de « transition pacifique vers un gouvernement civil et démocratique ». Le pape fait remettre aux autorités une liste de soixante prisonniers politiques dont il demande la libération. Le même jour, il reçoit une délégation de représentants musulmans – l'islam est la religion de près de la moitié des Nigérians –, vantant l'équilibre confessionnel que connaît le pays et rappelant les dangers de l'extrémisme religieux.

Le 23, Jean-Paul II célèbre une messe près d'Abuja, en pays musulman, devant cinq cent mille fidèles qu'il appelle au « refus de toute discrimination ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-23 mars 1998 - Vatican – Nigeria. Visite du pape Jean-Paul II au Nigeria », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-23-mars-1998-vatican-nigeria-visite-du-pape-jean-paul-ii-au-nigeria/