21-22 mars 1983C.E.E. Réajustement monétaire et réunion du Conseil européen

 

Le 21, au terme de deux jours de négociations, les ministres des Finances des pays de la C.E.E. dont les monnaies sont liées au système monétaire européen (S.M.E.) parviennent à un accord sur un réajustement des parités. Cinq monnaies sont réévaluées : le deustche Mark (+ 5,5 p. 100), le florin néerlandais (+ 3,5 p. 100), la couronne danoise (+ 2,5 p. 100), les francs belge et luxembourgeois (+ 1,5 p. 100) ; trois sont dévaluées : le franc français (— 2,5 p. 100), la lire italienne (— 2,5 p. 100) et la livre irlandaise (— 3,5 p. 100). Cette décision intervient au terme de plusieurs semaines de crise monétaire coïncidant avec les élections allemandes et françaises, le deutsche Mark atteignant son cours plafond et le franc français son cours plancher. Les mauvais résultats du commerce extérieur français (7,3 milliards de francs de déficit en février) n'ont fait qu'accentuer ce mouvement. Afin d'obtenir des Allemands qu'ils fassent l'effort le plus grand, en réévaluant leur monnaie pour obtenir une dévaluation finale du franc de 8 p. 100 par rapport au deutsche Mark, le gouvernement français n'excluait pas une éventuelle sortie de sa monnaie du S.M.E. C'est la troisième dévaluation du franc depuis l'arrivée au pouvoir de François Mitterrand, le 10 mai 1981.

Les 21 et 22, à Bruxelles également, a lieu le Conseil européen des chefs d'État et de gouvernement, le premier pour 1983.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-22 mars 1983 - C.E.E. Réajustement monétaire et réunion du Conseil européen », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-22-mars-1983-reajustement-monetaire-et-reunion-du-conseil-europeen/