20 juin 2014France – États-Unis. Rachat de la branche énergie d'Alstom par General Electric

 

L'État choisit l'offre présentée par le groupe américain General Electric, plutôt que celle de l'allemand Siemens allié au japonais Mitsubishi Heavy Industries, pour la reprise de la branche énergie du groupe français Alstom. General Electric acquiert la totalité du secteur des turbines à gaz et crée trois coentreprises à parts égales avec Alstom dans les réseaux intelligents, les énergies renouvelables et les turbines à vapeur destinées aux centrales nucléaires — avec un droit de veto de la France dans ce dernier cas. Par ailleurs, l'État annonce son intention de racheter à Bouygues, pour quelque 2 milliards d'euros, 20 p. 100 du capital d'Alstom, ce qui en ferait le premier actionnaire du groupe désormais recentré sur les activités de transport. General Electric accorde des garanties en matière d'emploi et de localisation des centres de décision, et accepte de céder à Alstom son secteur signalisation ferroviaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 juin 2014 - France – États-Unis. Rachat de la branche énergie d'Alstom par General Electric », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-juin-2014-france-etats-unis-rachat-de-la-branche-energie-d-alstom-par-general-electric/