20-30 janvier 2021France – Algérie. Remise du rapport de Benjamin Stora sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne.

 

Le 20, le rapport de l’historien Benjamin Stora sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie » est officiellement remis au président Emmanuel Macron, qui en avait fait la commande en juillet 2020. Dans son rapport, Benjamin Stora préconise notamment la création d’une commission « Mémoire et vérité » chargée d’« impulser des initiatives communes entre la France et l’Algérie sur les questions de mémoire ». Il suggère d’engager des actions en vue de régler les litiges relatifs aux « disparus » de la guerre, aux archives, aux essais nucléaires dans le Sahara, aux harkis ou aux cimetières européens en Algérie. Il propose également de reconnaître la responsabilité de la France dans l’assassinat de l’avocat algérien Ali Boumendjel en 1957, et de faire entrer au Panthéon l’avocate Gisèle Halimi, décédée en juillet 2020, qui avait défendu des militants du Front de libération nationale (FLN).

Le 30, l’influente Organisation nationale des moudjahidine, qui représente les anciens combattants de la guerre d’indépendance, est le premier organisme officiel à réagir au rapport Stora, auquel il reproche d’avoir « occulté les crimes coloniaux » perpétrés par la France et « d’écarter toute possibilité d’excuses » de la part de celle-ci.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-30 janvier 2021 - France – Algérie. Remise du rapport de Benjamin Stora sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-30-janvier-2021-france-algerie-remise-du-rapport-de-benjamin-stora-sur-la-reconciliation-memorielle-franco-algerienne/