20-27 mai 1992France. Démission de Bernard Tapie du ministère de la Ville

 

Le 20, le ministre de la Ville Bernard Tapie présente au Conseil des ministres une série de mesures en faveur des banlieues, dont la création d'un établissement public national chargé de conduire une politique d'urbanisme d'envergure, ainsi que diverses propositions pour améliorer les relations de quartier.

Le 22, sous la pression du gouvernement, les cinq présidents de commission du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur membres de la liste Énergie Sud dirigée par Bernard Tapie, qui avaient bénéficié de l'apport des voix du Front national lors de leur élection, démissionnent. Les huit présidents membres de la liste U.P.F. conduite par Jean-Claude Gaudin font de même. Énergie Sud décide de ne présenter aucun nouveau candidat.

Le 23, le Premier ministre Pierre Bérégovoy obtient la démission de Bernard Tapie, dont il déclare exercer désormais les fonctions. Le ministre de la Ville était convoqué par le juge chargé d'instruire la plainte déposée le 7 janvier par le député Georges Tranchant (R.P.R.). Celui-ci lui reproche d'avoir détourné 13 millions de francs en 1985, date à laquelle les deux hommes d'affaires étaient associés. À l'occasion de cette plainte, Bernard Tapie a mis en cause l'indépendance de la magistrature. Les syndicats de magistrats n'en réagissent que plus vivement à la révélation de la réunion organisée à la fin d'avril dans le bureau de Bernard Tapie, au cours de laquelle le ministre, ses avocats et le directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice auraient évoqué les moyens d'éviter son inculpation. Par ailleurs, l'Olympique de Marseille, club de football dont Bernard Tapie est président, faisait aussi l'objet d'une instruction judiciaire.

Le 27, Bernard Tapie est inculpé de complicité et recel d'abus de biens sociaux. Alors que sa démission a provoqué le soulagement de certains dirigeants socialistes, François Mitterrand rend hommage à l'« énergie » et à « l'imagination » de l'ancien ministre de la Ville.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-27 mai 1992 - France. Démission de Bernard Tapie du ministère de la Ville », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-27-mai-1992-demission-de-bernard-tapie-du-ministere-de-la-ville/