20-22 février 1991Yougoslavie. La Slovénie et la Croatie sur la voie de l'autonomie

 

Le 20, le Parlement de la république fédérée de Slovénie adopte à la quasi-unanimité (une voix contre et deux abstentions) une résolution proposant la « dissociation » de la fédération yougoslave en « deux ou plusieurs États souverains indépendants ». Ces États verraient leurs relations régies par le droit international, ce qui ne les empêcherait pas de constituer une « confédération » yougoslave, ou une communauté économique. Pour sa part, la Slovénie a déjà voté en faveur de son indépendance, lors du référendum du 23 décembre 1990.

Le 21, c'est au tour de la république fédérée de Croatie de s'engager sur la voie de la « dissociation » : le Parlement croate adopte une résolution inspirée de celle qui fut votée la veille par la Slovénie, ainsi qu'une loi constitutionnelle permettant d'abroger une législation fédérale qui s'opposerait à la Constitution croate.

Le 22, la présidence collégiale fédérale et les dirigeants des six républiques fédérées se réunissent à Sarajevo pour examiner l'avenir de la fédération. Prenant acte des volontés slovène et croate d'indépendance, la Bosnie propose de constituer une « communauté asymétrique » dans laquelle Bosnie, Macédoine, Monténégro et Serbie seraient étroitement unis, tandis que les deux républiques indépendantes de Slovénie et de Croatie auraient des liens plus lâches avec leurs anciennes sœurs. Mais la réunion, qui permet pour la première fois d'examiner d'une manière réaliste et constructive l'avenir du pays, n'aboutit à aucune décision : un groupe d'experts est désigné pour poursuivre la réflexion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-22 février 1991 - Yougoslavie. La Slovénie et la Croatie sur la voie de l'autonomie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-22-fevrier-1991-la-slovenie-et-la-croatie-sur-la-voie-de-l-autonomie/