2 décembre 2015Égypte. Fin des élections législatives favorables au pouvoir.

 

La seconde étape des élections législatives, commencées en octobre après plusieurs reports, s’achève. Le scrutin visait à élire la Chambre des députés qui doit remplacer l’Assemblée du peuple issue des élections organisées de novembre 2011 à janvier 2012. Dominée par les partis Liberté et justice, issu des Frères musulmans, et Al-Nour (salafiste), celle-ci avait été dissoute par la Haute Cour constitutionnelle en juin 2012. La coalition Pour l’amour de l’Égypte, qui soutient le président Abdel Fattah al-Sissi, remporte les 120 sièges, sur 596, pourvus au scrutin de liste. Les trois quarts des 448 députés élus au scrutin uninominal sont des indépendants, pour la plupart favorables au pouvoir. Le chef de l’État nomme les 28 autres députés. La quasi-totalité des partis d’opposition, et notamment les Frères musulmans, boycottaient le scrutin. Le taux de participation est de 28,3 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2 décembre 2015 - Égypte. Fin des élections législatives favorables au pouvoir. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-decembre-2015-fin-des-elections-legislatives-favorables-au-pouvoir/