2 août - 1er septembre 1992République du Congo. Élection de Pascal Lissouba à la présidence

 

Le 2, les Congolais participent à la première élection présidentielle libre depuis l'indépendance en 1960. Dix-sept candidats sont en lice. Pascal Lissouba, candidat de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (U.P.A.D.S.), arrive en tête au premier tour avec 35,89 p. 100 des voix, suivi de Bernard Kolelas, du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral, qui recueille 20,32 p. 100 des suffrages. Arrivé en troisième position avec 16,87 p. 100 des voix, le président Denis Sassou Nguesso, chef du Parti congolais du travail (P.C.T., ex-parti unique), déclare accepter le verdict des urnes. Au pouvoir depuis 1979, le dirigeant marxiste avait été dépossédé de la plupart de ses prérogatives par la Conférence nationale réunie de février à juin 1991.

Le 16, lors du second tour, pour lequel l'U.P.A.D.S. et le P.C.T. ont conclu un accord, Pascal Lissouba est élu avec 61,32 p. 100 des voix contre 38,68 p. 100 pour Bernard Kolelas. Ministre puis Premier ministre du président marxiste Alphonse Massamba-Débat entre 1963 et 1966, Pascal Lissouba s'est converti au libéralisme lors des onze années passées à l'étranger, de 1979 à 1990. Avec sa prise de fonctions, le 31, s'achève la période de transition démocratique au Congo.

Le 1er septembre, le président Lissouba nomme S.M. Bongho Nouarra Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2 août - 1er septembre 1992 - République du Congo. Élection de Pascal Lissouba à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-aout-1er-septembre-1992-election-de-pascal-lissouba-a-la-presidence/