2-7 février 2001France. Arrestation d'Alfred Sirven et suspension du procès de Roland Dumas

 

Le 2, Alfred Sirven, directeur des affaires générales d'Elf de 1989 à 1993, est interpellé aux Philippines, où il résidait sous une fausse identité. En fuite depuis trois ans, l'homme clé de l'affaire Elf serait responsable de la moitié des détournements de fonds, estimés à 3 milliards de francs, commis sous la présidence de Loïk Le Floch Prigent aux dépens du groupe pétrolier, qui, à l'époque, était public.

Le 3, Alfred Sirven est retenu par la justice allemande, au cours de son escale à Francfort, en application des accords de Schengen, dans le cadre de l'enquête sur les commissions versées lors de la vente à Elf de la raffinerie de Leuna, en 1992. Il est finalement extradé vers Paris le 6.

Le 7, Alfred Sirven comparaît à la reprise du procès de Roland Dumas, entamé le 22 janvier devant le tribunal correctionnel de Paris. L'ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel est accusé, aux côtés, notamment, de son ancienne compagne Christine Deviers-Joncour et de Loïk Le Floch Prigent, de « complicité et recel d'abus de biens sociaux » dans l'affaire Elf. Le procès est renvoyé au mois de mars, afin de laisser le temps à Alfred Sirven de préparer sa défense.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-7 février 2001 - France. Arrestation d'Alfred Sirven et suspension du procès de Roland Dumas », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-7-fevrier-2001-arrestation-d-alfred-sirven-et-suspension-du-proces-de-roland-dumas/