2-6 janvier 2004France. Épidémie de légionellose dans le Pas-de-Calais

 

Le 2, le préfet du Pas-de-Calais ordonne la fermeture de l'usine pétrochimique Noroxo, située à Harnes, « par précaution », à la suite d'une nouvelle vague de contamination par la bactérie de la légionellose. L'usine avait déjà été fermée et décontaminée en décembre 2003, peu après l'apparition dans le département des premiers cas de cette maladie respiratoire: une souche de bactéries avait été retrouvée dans une cheminée aéroréfrigérante de l'usine.

Le 6, Roselyne Bachelot, ministre de l'Écologie et du Développement durable, met en cause la direction de Noroxo, l'accusant de n'avoir pas informé les autorités sanitaires ni arrêté l'usine lors d'une première contamination décelée à Harnes en octobre 2003.

Le bilan définitif publié par la préfecture en avril s’établira à quatre-vingt-six personnes contaminées, dont dix-sept décédées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-6 janvier 2004 - France. Épidémie de légionellose dans le Pas-de-Calais », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-6-janvier-2004-epidemie-de-legionellose-dans-le-pas-de-calais/