2-31 mars 2015Libye. Agitation politique sur fond de négociations de paix.

 

Le 2, le Parlement exilé à Al-Baïda, dans l’est du pays, nomme le général Khalifa Haftar « commandant militaire en chef ». Cette nomination officialise l’influence de cet ancien proche du président Mu’ammar al-Kadhafi qui, de son propre chef, a lancé en mai 2014 l’opération Karama contre les « terroristes », appellation qualifiant à la fois la coalition islamiste Aube de la Libye, non reconnue par la communauté internationale, qui a pris le pouvoir à Tripoli en août 2014, et les groupes djihadistes actifs dans le pays. Les initiatives militaires du général Khalifa Haftar s’opposent aux efforts déployés par l’envoyé spécial de l’O.N.U. Bernardino León, qui tente de mettre sur pied des négociations de paix entre les deux camps.

Le 31, alors que les négociations de paix progressent, le limogeage du Premier ministre d’Aube de la Libye, Omar al-Hassi, par le Congrès général national siégeant à Tripoli, témoigne des divisions qui animent la coalition islamiste.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-31 mars 2015 - Libye. Agitation politique sur fond de négociations de paix. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-31-mars-2015-agitation-politique-sur-fond-de-negociations-de-paix/