2-29 juillet 1987Italie. Formation d'un gouvernement par Giovanni Goria

 

Le 2, les deux Chambres italiennes se réunissent pour leur rentrée, après les élections législatives des 14 et 15 juin, et élisent leurs présidents : Giovanni Spadolini (républicain), ancien Premier ministre, succède à Amintore Fanfani à la présidence du Sénat, tandis que la Chambre des députés réélit à sa présidence la communiste Nilde Iotti.

Le 9, Amintore Fanfani (démocrate-chrétien) présente la démission du gouvernement de transition, qu'il présidait depuis avril, au président Francesco Cossiga, qui entame les consultations en vue de la formation du nouveau cabinet.

Le 13, Giovanni Goria (D.C.), ministre sortant du Trésor, est pressenti pour former le gouvernement : cet homme de quarante-quatre ans réputé pour sa compétence semble à même de surmonter les tensions entre les démocrates-chrétiens et les socialistes.

Le 16, Giovanni Goria, en recevant l'appui de plusieurs formations dont le Parti socialiste de Bettino Craxi, franchit une étape importante sur la voie de la constitution de son gouvernement.

Le 29, après plusieurs jours de tractations, le cabinet présidé par Giovanni Goria est constitué : la coalition sortante est finalement reconduite. Outre la D.C. et le P.S., elle comprend les trois petits partis « laïques » : républicain, social-démocrate et libéral. Le gouvernement prête serment le jour même et obtient la confiance de la Chambre des députés le 5 août.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-29 juillet 1987 - Italie. Formation d'un gouvernement par Giovanni Goria », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-29-juillet-1987-formation-d-un-gouvernement-par-giovanni-goria/