2-29 février 2020Chine. Propagation de l'épidémie de coronavirus.

 

Le 2, alors que l’épidémie due au coronavirus SARS-CoV-2 continue de se développer en Chine où elle est apparue en décembre 2019, la ville de Wenzhou (Zhejiang) – neuf millions d’habitants – située à huit cents kilomètres à l’est du foyer initial, Wuhan (Hubei), est à son tour placée en quarantaine. La limitation des déplacements et les mesures de confinement se renforceront progressivement au cours du mois.

Le 2 également, le premier mort hors de Chine des suites de la maladie à coronavirus 2019, dite Covid-19, due au SARS-CoV-2, est enregistré aux Philippines. Les États-Unis interdisent l’entrée sur leur territoire des étrangers ayant séjourné en Chine au cours des quatorze jours précédents – la durée d’incubation du virus. De nombreux pays ferment leurs frontières aux ressortissants chinois au cours du mois ou restreignent l’entrée de ceux-ci sur leur territoire.

Le 3, le navire de croisière Diamond-Princess, à bord duquel des cas de Covid-19 ont été diagnostiqués parmi les quelque trois mille sept cents passagers et membres d’équipage, est placé en quarantaine dans le port japonais de Yokohama.

Le 6, la disparition du blogueur chinois Chen Qiushi, qui rendait compte de l’épidémie depuis Wuhan, est signalée par ses proches. La police indiquera qu’il a été « mis en quarantaine ».

Le 7, la mort des suites du Covid-19 de Li Wenliang, l’un des huit médecins chinois interpellés début janvier pour avoir publié des informations sur le virus, puis réhabilités, suscite une vague inédite de critiques des autorités sur les réseaux sociaux.

Le 12, le comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois (PCC) limoge le secrétaire du PCC de Wuhan ainsi que celui du Hubei.

Le 12, le salon de la téléphonie mobile, le Mobile World Congress, qui devait se tenir à Barcelone du 24 au 27, est la première manifestation de cette ampleur à être annulée, contre l’avis des autorités espagnoles, en raison de la défection de nombreux acteurs du secteur due à l’épidémie de Covid-19.

Le 13, le numéro deux de la commission nationale chinoise de la Santé, Wang Hesheng, qui remplace le responsable de la commission de la Santé du Hubei limogé le 11, révise à la hausse les précédentes évaluations du Covid-19, en raison d’une modification du mode de détection de la maladie, ce qui porte à plus de cinquante mille le nombre de personnes infectées dans le pays. Le nombre de décès s’élève quant à lui à plus de mille trois cents.

Le 14, la mort d’un touriste chinois en France est le premier décès dû au Covid-19 enregistré hors du continent asiatique.

Le 15, le comité central du PCC publie un discours tenu par le président Xi Jinping devant le comité permanent, qui indique que celui-ci avait pris des mesures pour « prévenir et contrôler l’épidémie » dès le 7 janvier.

Le 15 également, le militant des droits de l’homme Xu Zhiyong est arrêté à Canton. Le lendemain, des témoignages attestent le placement en résidence surveillée, sous prétexte de quarantaine, de l’intellectuel Xu Zhangrun. Tous deux avaient critiqué la gestion de l’épidémie par le pouvoir. Le 19, le gouvernement supprime les cartes de presse de trois journalistes du Wall Street Journal à la suite de la publication d’une tribune titrée « La Chine est le véritable homme malade de l’Asie ».

Le 22, le FMI estime l’impact du Covid-19 sur l’activité économique mondiale à 0,1 point de croissance.

Le 24, l’Assemblée nationale populaire annonce le report sine die, pour la première fois, de sa session annuelle qui se tient habituellement durant la première quinzaine de mars.

À partir du 25, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 signalés est moins important en Chine que dans le reste du monde. La Corée du Sud, l’Italie, l’Iran et le Japon sont les plus touchés des cinquante-trois pays concernés hors de Chine.

Le 28, l’indice Dow Jones de la Bourse de New York achève sa pire semaine depuis la crise financière de 2008, affichant une perte cumulée de plus de 9 p. 100.

Le 29, le bilan humain du Covid-19 s’élève à plus de soixante-dix-neuf mille infections et plus de deux mille huit cents décès en Chine – pour plus de cinq mille cas et au moins quatre-vingts morts dans le reste du monde.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-29 février 2020 - Chine. Propagation de l'épidémie de coronavirus. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-29-fevrier-2020-propagation-de-l-epidemie-de-coronavirus/