2-26 mars 2015Irak. Offensive de l'armée contre Tikrit et destruction de sites antiques par l'État islamique.

 

Le 2, l’armée, alliée aux volontaires chiites des Unités de mobilisation populaire encadrés par l’Iran, lancent une vaste offensive en vue de reprendre le contrôle de la ville sunnite de Tikrit, fief de l’ancien président Saddam Hussein situé au nord de Bagdad, qui avait été conquise en juin 2014 par le groupe État islamique (E.I.).

Le 5, les autorités annoncent que l’E.I. a entrepris la destruction des ruines antiques de l’ancienne capitale assyrienne de Nimrud, proche de Mossoul, dans le nord du pays.

Le 7, elles indiquent que l’E.I. s’est attaqué aux vestiges antiques de l’ancienne cité parthe de Hatra, dans la même région.

Le 11, l’E.I. diffuse la vidéo mettant en scène l’exécution d’un Arabe israélien présenté comme un espion du Mossad par un garçon d’une douzaine d’années.

Le 16, les forces gouvernementales suspendent leur offensive contre Tikrit qu’elles encerclent, mais où les combattants islamistes opposent une vive résistance.

Le 26, l’offensive contre Tikrit reprend avec l’aide des forces de la coalition internationale menée par les États-Unis. Le commandement américain refuse toutefois que les milices chiites participent aux combats à l’intérieur de Tikrit, craignant les effets de leur hostilité à l’encontre de ses soldats et redoutant qu’elles commettent des exactions contre la population sunnite. De leur côté, certaines milices pro-iraniennes, qui dénoncent l’intervention de la coalition internationale, annoncent leur retrait de la bataille.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-26 mars 2015 - Irak. Offensive de l'armée contre Tikrit et destruction de sites antiques par l'État islamique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-26-mars-2015-offensive-de-l-armee-contre-tikrit-et-destruction-de-sites-antiques-par-l-etat-islamique/