2-25 septembre 2014Afrique de l'Ouest. Mobilisation internationale contre le virus Ebola

 

Le 2, la présidente de l'O.N.G. Médecins sans frontières Joanne Liu dénonce devant l'Assemblée générale des Nations unies une « coalition mondiale de l'inaction » face à la propagation du virus Ebola. L'O.N.G., très présente sur le terrain, critique le retard de la prise en compte de ce fléau par l’O.M.S. et l'insuffisance de son action contre une épidémie qui a débuté en mars et a déjà fait près de deux mille morts en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone.

Le 5, l'Union européenne annonce le déblocage d'une aide de 140 millions d'euros en faveur des pays touchés par l'épidémie.

Le 5 également, l'O.M.S. lance un programme de développement rapide des vaccins et des traitements contre le virus de la fièvre hémorragique.

Le 8, l'Union africaine prône la levée des restrictions de déplacement ordonnées par les États voisins des pays touchés afin de freiner la propagation du virus, qui menacent la région d'une crise économique; elle préconise la mise en place de procédures de surveillance aux points d'entrée dans les territoires.

Le 16, les États-Unis présentent un plan d'action comprenant l'envoi sur place de trois mille militaires pour construire des centres de traitement et former des personnels de santé.

Le 16 également, à Womé, en Guinée, sept membres d'une équipe de sensibilisation sur le virus Ebola, accusés de propager la maladie, sont tués lors d'une réunion publique.

Le 18, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 2177 qui affirme que « la progression sans précédent de l'épidémie [...] représente une menace pour la paix et la sécurité internationales » et « appelle les États membres à fournir une aide d'urgence » aux pays touchés. L'O.N.U. estime à près de 1 milliard de dollars le coût de cette aide pour les six mois suivants.

Le 19 entre en vigueur l'ordre de confinement de soixante-douze heures de la population de Freetown édicté par les autorités du Sierra Leone pour faciliter les opérations d'information et de surveillance.

Le 25, l'O.N.U. présente la Mission des Nations unies pour la réponse d'urgence à Ebola, dotée de deux cent cinquante agents et de matériel. L'O.M.S fait état d'un bilan de plus de deux mille neuf cents morts sur près de six mille trois cents cas détectés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-25 septembre 2014 - Afrique de l'Ouest. Mobilisation internationale contre le virus Ebola », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-25-septembre-2014-mobilisation-internationale-contre-le-virus-ebola/