2-25 juin 2004République démocratique du Congo. Nouveaux troubles dans l'Est

 

Le 2, quelque quatre mille soldats rebelles, dirigés par le général Laurent Nkunda et qui seraient armés par le Rwanda, s'emparent de la ville de Bukavu, dans l'est du pays, dans l'intention déclarée de protéger la communauté d'origine rwandaise des Banyamulenge. Les « casques bleus » de la Monuc n'ont offert qu'une faible résistance dans les affrontements qui opposent les rebelles à l'armée régulière depuis le 26 mai.

Le 3, les forces de la Monuc sont prises à partie par les populations dans les grandes villes du pays. Les émeutes font cinq morts.

Le 6, le général Nkunda engage le retrait de ses troupes de Bukavu, qui s'achève le 8. Il affirme s'être « trompé » sur la menace de « génocide » qui aurait visé les Banyamulenge.

Le 20, à Kamanyola, dans l'Est, de nouveaux combats opposent les rebelles à l'armée appuyée par la Monuc.

Le 25, la rencontre, au Nigeria, entre le président Joseph Kabila et son homologue rwandais, Paul Kagamé, sous la pression conjointe de Washington et de Londres, fait retomber la tension.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-25 juin 2004 - République démocratique du Congo. Nouveaux troubles dans l'Est », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-25-juin-2004-nouveaux-troubles-dans-l-est/