2-19 avril 2007Roumanie. Suspension du président Traian Basescu

 

Le 2, le Premier ministre Călin Popescu-Tăriceanu forme un gouvernement minoritaire, composé de membres du Parti national libéral (P.N.L.) et de l'Union démocrate magyare de Roumanie, la formation qui représente la minorité hongroise. Le Parti démocrate du président Traian Basescu en est exclu. En 2004, les deux hommes, alors alliés, avaient remporté les élections législatives et présidentielle. Devenus rivaux, ils s'opposent au sujet de la politique de lutte contre la corruption mise en place à la demande de l'Union européenne – que le pays a rejointe en janvier. La ministre démocrate de la Justice Monica Macovei, qui souhaitait mettre en place une Agence nationale pour l'intégrité chargée de contrôler l'origine des avoirs des hommes politiques, ne fait pas partie du nouveau gouvernement.

Le 19, le Parlement vote à une large majorité la suspension du président Basescu, qui est accusé de violation de la Constitution. C'est la conséquence d'une entreprise de destitution engagée en février par le Parti social démocrate (ex-communiste), allié au Parti de la Grande Roumanie (extrême droite) et au petit Parti conservateur, rejoint par les libéraux du P.N.L. Selon la Constitution, un référendum doit être organisé en mai en vue de confirmer ou d'infirmer la destitution du président.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-19 avril 2007 - Roumanie. Suspension du président Traian Basescu », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-19-avril-2007-suspension-du-president-traian-basescu/