2-18 mai 2004Nigeria. Regain de violence interreligieuse et interethnique pour la possession de terres

 

Le 2, des milices chrétiennes attaquent le village musulman de Yelwa, situé dans l'État du Plateau, à l'est d'Abuja, tuant quelque six cent trente personnes. Les conflits religieux et ethniques ont pour origine des querelles portant sur la possession de terres.

Les 11 et 12, des affrontements opposant les pasteurs nomades musulmans aux agriculteurs chrétiens font une trentaine de morts à Kano, dans le nord du pays.

Le 18, le président Olusegun Obasanjo instaure l'état d'urgence dans l'État du Plateau et suspend le gouvernement local en raison de son incapacité à maintenir la paix civile.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-18 mai 2004 - Nigeria. Regain de violence interreligieuse et interethnique pour la possession de terres », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-18-mai-2004-regain-de-violence-interreligieuse-et-interethnique-pour-la-possession-de-terres/