2-16 décembre 2004Bosnie-Herzégovine. Maintien de la paix assuré par l'Europe et crise politique interne

 

Le 2, la Force de l'Union européenne (Eufor), constituée de sept mille soldats, prend le relais de la S.F.O.R. (Force de stabilisation de l'O.T.A.N. en Bosnie). L'opération Althéa est la première mission militaire de cette ampleur pour les forces européennes qui assurent désormais les tâches du maintien de la paix et de la stabilisation dans le pays. Seule la traque des criminels de guerre demeure une mission partagée entre les Européens et les Américains. L'Eufor entend également « frapper les réseaux et le crime organisé qui empêchent [la Bosnie] de progresser vers l'Union européenne et l'O.T.A.N. ».

Le 16, le haut représentant de la communauté internationale dans le pays, le Britannique Paddy Ashdown, limoge six commissaires de police et trois responsables de l'administration locale de la République serbe de Bosnie. En outre, il exige des deux entités formant le pays qu'elles mettent en œuvre les réformes nécessaires à l'instauration en 2005 de ministères de la Défense et de l'Intérieur communs ainsi que d'une armée et d'une police uniques. En réaction, le Premier ministre de la République serbe Dragan Mikerević, ainsi que plusieurs responsables serbes au gouvernement central présentent leur démission, provoquant une crise politique.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-16 décembre 2004 - Bosnie-Herzégovine. Maintien de la paix assuré par l'Europe et crise politique interne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-16-decembre-2004-maintien-de-la-paix-assure-par-l-europe-et-crise-politique-interne/