2-15 décembre 1982Espagne. Entrée en fonctions du gouvernement socialiste

 

Le 2, Felipe González, dirigeant du Parti socialiste ouvrier espagnol, vainqueur des élections du 28 octobre, est investi comme chef du nouveau gouvernement espagnol par le Congrès des députés, par 207 voix contre 116 et 21 abstentions, le vice-président du P.S.O.E., Alfonso Guerra, devenant vice-président du gouvernement. Miguel Boyer se voit confier la triple responsabilité de l'Économie, des Finances et du Commerce. Dans son discours d'investiture, Felipe González confirme qu'il demandera le « gel » des négociations en cours sur l'entrée de l'Espagne dans l'O.T.A.N., et il dénonce les « obstacles » opposés à celle de l'Espagne dans la C.E.E.

Le 4, la peseta est dévaluée de 8 p. 100.

Le 15, la frontière entre l'Espagne et Gibraltar, fermée depuis 1969, est réouverte par le gouvernement socialiste espagnol à la circulation piétonnière des citoyens britanniques vivant sur le « Rocher » et aux Espagnols.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-15 décembre 1982 - Espagne. Entrée en fonctions du gouvernement socialiste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-15-decembre-1982-entree-en-fonctions-du-gouvernement-socialiste/