2-12 avril 2013Corée du Nord – Corée du Sud. Poursuite des menaces de Pyongyang contre Séoul

 

Le 2, alors que la tension entre les deux Corées s'est exacerbée en mars, Pyongyang annonce son intention de redémarrer le site d'enrichissement d'uranium et le réacteur nucléaire du complexe de Yongbyon, qui étaient fermés depuis la signature d'un accord en février 2007.

Le 3, les États-Unis annoncent le déploiement d'une batterie de missiles sur leur base militaire de l'île de Guam, dans le Pacifique, face aux menaces nord-coréennes.

Le 3 également, Pyongyang empêche l'accès des employés sud-coréens à la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, en territoire nord-coréen.

Le 8, Pyongyang annonce le retrait des employés nord-coréens du site de Kaesong.

Le 9 également, la Corée du Nord, qui a installé sur sa côte orientale deux pas de tir de missiles à moyenne portée, conseille aux étrangers d'évacuer le territoire en raison d'un risque imminent de « guerre thermonucléaire ».

Le 12, la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, qui affiche une grande fermeté à l'égard du régime de Pyongyang, confirme toutefois au secrétaire d'État américain John Kerry, en tournée en Asie, sa volonté de mettre en œuvre le « processus de confiance dans la péninsule coréenne » annoncé lors de son entrée en fonction en février, qui vise à développer les échanges et la coopération entre les deux Corées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-12 avril 2013 - Corée du Nord – Corée du Sud. Poursuite des menaces de Pyongyang contre Séoul », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-12-avril-2013-poursuite-des-menaces-de-pyongyang-contre-seoul/