1er septembre 1994Union européenne. Proposition d'une Europe « à géométrie variable » par les chrétiens-démocrates allemands

 

Le 1er, le groupe parlementaire chrétien-démocrate (C.D.U.-C.S.U.) au Bundestag publie un document sur l'avenir de l'Europe qui préconise, dans le cadre d'une structure « à géométrie variable », de renforcer le « noyau dur » de l'Union européenne constitué par l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et les trois États du Benelux, afin, dans le même temps, d'intégrer rapidement les pays d'Europe centrale et orientale. Le 30 août, le Premier ministre français Édouard Balladur avait, lui aussi, évoqué sa conception d'une Europe à « trois cercles ». La proposition du parti du chancelier Helmut Kohl est aussitôt contestée tant par le ministre allemand des Affaires étrangères Klaus Kinkel, chef du Parti libéral, que par les dirigeants des pays écartés du « noyau dur », notamment par l'Italie, seul signataire du traité de Rome à ne pas en faire partie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er septembre 1994 - Union européenne. Proposition d'une Europe « à géométrie variable » par les chrétiens-démocrates allemands », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-septembre-1994-proposition-d-une-europe-a-geometrie-variable-par-les-chretiens-democrates-allemands/