1er-9 juillet 1991Liban. Occupation par l'armée des positions palestiniennes dans le sud du pays

 

Le 1er, l'armée libanaise entame son déploiement dans le sud du pays. Ne s'attaquant pas à la zone contrôlée par la milice pro-israélienne de l'A.L.S. à la frontière avec l'État hébreu et jusqu'à Jezzine, les soldats libanais sont surtout confrontés aux Palestiniens, en particulier dans la région de Saïda. Très isolée au sein du monde arabe, l'O.L.P. réclame l'ouverture de « négociations politiques » avant de céder ses positions. Ses combattants tentent en vain de résister à l'avance de l'armée au cours d'affrontements meurtriers.

Le 5, après un accord conclu la veille entre le gouvernement et l'O.L.P., qui garantit les simples droits sociaux et civils des Palestiniens, l'armée boucle la région de Saïda tandis que les fedayin se retirent dans leurs deux camps près de Saïda en attendant d'être désarmés.

Le 9, l'armée prend position dans la région de Tyr – où les camps palestiniens sont également désarmés – jusqu'à la zone contrôlée par les soldats de la F.I.N.U.L.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-9 juillet 1991 - Liban. Occupation par l'armée des positions palestiniennes dans le sud du pays », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-9-juillet-1991-occupation-par-l-armee-des-positions-palestiniennes-dans-le-sud-du-pays/