1er-5 août 1991Israël – États-Unis. Accord conditionnel d'Israël et de l'O.L.P. pour une conférence de paix

 

Le 1er, recevant James Baker, qui effectue sa sixième tournée au Proche-Orient et au Maghreb depuis la fin de la guerre du Golfe, Itzhak Shamir, Premier ministre israélien, lui donne son accord pour la convocation en octobre d'une conférence de paix sur le Proche-Orient, annoncée la veille par les présidents américain et soviétique lors du sommet de Moscou. Il maintient toutefois ses exigences relatives à la représentation des Palestiniens. L'O.L.P. accepte aussi le principe de cette conférence, mais refuse les exigences israéliennes.

Du 3 au 5, à Rabat, Tunis puis Alger, James Baker encourage les dirigeants maghrébins à soutenir le processus de paix au Proche-Orient. Il indique que la C.E.E. est appelée à y jouer un rôle important.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-5 août 1991 - Israël – États-Unis. Accord conditionnel d'Israël et de l'O.L.P. pour une conférence de paix », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-5-aout-1991-israel-etats-unis-accord-conditionnel-d-israel-et-de-l-o-l-p-pour-une-conference-de-paix/