1er-4 février 1985République fédérale d'Allemagne. Assassinat d'un industriel par la Fraction armée rouge

 

Le 1er, Ernst Zimmermann, président des industries aérospatiales de R.F.A. ainsi que de la société aéronautique Motoren und Turbinen Union (M.T.U.), est abattu à son domicile, dans la banlieue de Munich. La police attribue cet assassinat à la Fraction armée rouge (R.A.F.), car elle avait découvert, en juillet 1984, dans une cache du groupe terroriste à Francfort, un dossier désignant Ernst Zimmermann comme cible éventuelle. Cet attentat intervient alors qu'en France l'enquête sur l'assassinat, le 25 janvier, de l'ingénieur général René Audran révèle l'existence de liens étroits entre terroristes français d'Action directe et allemands de la R.A.F. Le même jour, les détenus membres de la R.A.F., qui avaient commencé le 4 décembre une grève de la faim, cessent leur action.

Le 4, Laurent Fabius se rend à Bonn pour une visite officielle de vingt-quatre heures. La présence à ses côtés du ministre de l'Intérieur, Pierre Joxe, ainsi que de plusieurs policiers de haut rang indique clairement que la lutte antiterroriste est à l'ordre du jour. La création d'un groupe opérationnel franco-allemand, composé d'experts des deux pays, est décidée. À la fin de la réunion, le Premier ministre français se félicite du « front uni » formé par Bonn et Paris sur cette question.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-4 février 1985 - République fédérale d'Allemagne. Assassinat d'un industriel par la Fraction armée rouge », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-4-fevrier-1985-assassinat-d-un-industriel-par-la-fraction-armee-rouge/