1er-31 mars 1993Bosnie-Herzégovine. Effets positifs de l'action internationale

 

Le 1er débute l'opération américaine « Provide Promises » – « Tenir les promesses » – de parachutage de vivres et de médicaments au-dessus de la Bosnie orientale isolée par les combats. Cette opération, qui bénéficie du soutien de l'O.N.U., concrétise l'entrée en scène des États-Unis dans le conflit yougoslave.

Le 2, Cerska, enclave musulmane située dans la zone concernée et assiégée depuis dix mois, tombe aux mains des milices serbes.

Le 11, alors que les négociations de paix menées sous l'égide du Conseil de sécurité de l'O.N.U. sont dans l'impasse, les co-auteurs du plan de paix, Cyrus Vance et David Owen, rencontrent à leur demande le président de la Serbie Slobodan Milošević ; à Paris – où ce dernier bénéficie d'une relative bienveillance –, en présence du président François Mitterrand. Devant les menaces de sanctions supplémentaires contre la « nouvelle Yougoslavie », Slobodan Milošević accepte de faire pression sur les Serbes de Bosnie.

Le 12, retenu par la population dans l'enclave de Srebrenica, dans l'est de la Bosnie, qui est assiégée par les milices serbes depuis trois mois, le général français Philippe Morillon, commandant de la Force de protection des Nations unies pour la Bosnie, choisit d'y rester jusqu'à l'arrivée des convois d'aide humanitaire bloqués par les Serbes. Il parviendra à faire entrer le premier de ces convois dans l'enclave le 19.

Le 25, le président bosniaque Alija Izetbegovic signe le plan de paix Vance-Owen accepté par les Croates de Bosnie dès sa présentation, en janvier, et que seul à présent le dirigeant serbe de Bosnie Radovan Karadzic rejette.

Le 26, les autorités militaires serbes de Bosnie acceptent un cessez-le-feu qui entre en vigueur le 28 : Srebrenica est ravitaillée et sa population commence à être évacuée.

Le 31, le Conseil de sécurité adopte par quatorze voix et une abstention – celle de la Chine – la résolution 816 qui autorise la mise en œuvre de moyens militaires pour faire respecter la zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Bosnie, instaurée par la résolution 781 du 9 octobre 1992.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-31 mars 1993 - Bosnie-Herzégovine. Effets positifs de l'action internationale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-31-mars-1993-effets-positifs-de-l-action-internationale/