1er-28 novembre 2006Espagne. Reconduction de la coalition de gauche à la tête de la Catalogne

 

Le 1er, en Catalogne, se déroulent des élections législatives anticipées, à la suite de l'éclatement de la coalition tripartite au pouvoir à Barcelone. La crise avait été causée par un désaccord sur le nouveau statut de la Généralité adopté en juin, les indépendantistes de gauche d'Esquerra Republicana de Catalunya souhaitant que la mention d'une « nation catalane » apparaisse ailleurs que dans le préambule. Les nationalistes de centre droit de Convergència i Unió, d'Artur Mas, arrivent en tête avec 48 sièges sur 135. Le Parti socialiste catalan, de José Montilla Aguilera, est en recul avec 37 élus. Ses alliés au sein de la coalition, les indépendantistes d'Esquerra Republicana de Catalunya et les écologistes progressistes d'Iniciativa per Catalunya-Els Verds, obtiennent respectivement 21 et 12 sièges. Le Parti populaire remporte 14 sièges.

Le 7, les membres de la coalition sortante reconduisent leur alliance et présentent leur nouveau gouvernement devant le Parlement de Catalogne.

Le 28, José Montilla Aguilera devient le premier homme politique espagnol d'origine non catalane à accéder à la présidence de la Généralité de Catalogne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-28 novembre 2006 - Espagne. Reconduction de la coalition de gauche à la tête de la Catalogne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-28-novembre-2006-reconduction-de-la-coalition-de-gauche-a-la-tete-de-la-catalogne/